Inter-Casim 2022

5 personnes sur scène. Dans le fond, des ballons "40"
Le discours du maire et du président

Le Week-End du 25/26 juin a marqué la célébration des 40 ans de la CASIM. C’est en effet en 1981 que la Chaîne d’Amitié pour la Sécurité et l’Information des Motards fut créé à Sainte-Luce sur Loire, suite a à l’appel de Claude Boyer, qui s’était donné comme mission de réduire l’accidentalité des motards après le tragique accident de son fils.  
L’association s’est ensuite rapidement développée, d’abord dans l’ouest de la France, puis dans d’autres régions.  

Cet événement a été l’occasion de regrouper les membres fondateurs et actuels des différentes sections répartis sur le territoire national. Ainsi, l’antenne de Loire Atlantique a accueilli à Sainte-Luce sur Loire les Casimirs de Bretagne, de Gironde et d’île de France, ainsi que d’anciens membres de l’association ; occasion de leur faire découvrir notre région au cours de ce week-end “Inter-Casim” 

Accueil des Casimirs de toute la France

Samedi 25 : balade vers la côte 

Ce Samedi 25, après un accueil gourmand (café/thé accompagné d’une brioche au sucre), les groupes se sont formés pour une balade entre Sainte-Luce et Guérande avec une visite des lieux emblématiques de l’estuaire de la Loire. 

On commence par un petit passage à Nantes pour faire découvrir notre célèbre éléphant des machines de l’île, et le futur arbre aux hérons. 

On continue par Couëron et sa maison « dans la Loire”, puis le passage par le bac. 

Le passage du Bac

La visite touristique continue Sud-Loire avec un passage le long du Canal de la Martinière et son voilier mou. 

Le voilier mou de l’estuaire

Avant de bifurquer vers le sud pour trouver quelques virages, et … quelques gouttes de pluie.  

La suite du parcours nous fait traverser le pont de Saint-Nazaire et sa magnifique vue, pour arriver sur les chantiers des éoliennes prêtes à être “plantées” dans l’eau, et sur quelques gros navires en construction. 

Les motards se dirigent ensuite vers les marais de la Brière à la Chaussée neuve, près de Saint André-des-eaux pour le pique-nique, en compagnie des poneys et des oies. 

A la Chaussée neuve

Après le repas, les groupes se séparent de nouveaux pour emprunter la route des marais salants de Guérande, occasion de prendre un café dans la cité médiévale ou plus loin en bord de mer. 

Café dans la ville close

A Cordemais un pêcheur en kilt (motard de surcroit) nous montre un bar pêché en Loire, à quelques km de la mer.  

Le retour se fait le long de la Loire, côté nord cette fois, par la D90 puis par des petites routes pour contourner la métropole et rentrer à Sainte-Luce vers la Salle Renée Loscq, 

La soirée 

Dans cette salle ont été exposés différents documents témoignant de l’historique de l’association et de ses actions. 

Les Casimirs écouteront un discours du fondateur de l’association, du président de la Casim44 et du Maire de Sainte-Luce, en compagnie de conseillers municipaux et d’anciens moniteurs de l’association. 

Avant, bien sûr, de profiter du buffet et du repas festif (Les photos sont ici : photos du repas inter-casim 2022

Dimanche 26 : balade vers le Maine-et-Loire

Après la petite fête de la veille, les Casimirs se rejoignent autour d’un café salle Louis Dagorne afin de former les groupes et partir pour une seconde balade dans la région. Les z’orgas ont cette fois préparé un parcours nous faisant passer par les Mauges et le Maine-et-Loire pour profiter des petites routes sinueuses et un beau panorama sur la Loire.

Après le passage de la Loire, et de nombreuses mises en pratique de la trajectoire de sécurité 😀, un premier rendez-vous est donné sur la basilique de Saint Florent-Le-Vieil et son magnifique panorama. 

On se retrouve ensuite pour le pique-nique le long de l’èvre. 

Afin de permettre aux Parisiens et Bordelais de rentrer, le retour est programmé vers 15h à Sainte-Luce, en passant à proximité du “Hellfest” l’évènement incontournable de la région. 

Un week-end festif qui finalement aura vu la participation de près de 80 participants ! 

Un grand merci aux organisateurs et à ceux qui n’ont pas pu rouler car ils organisaient l’accueil et la logistique  

Article initialement publié sur le site de la Casim 44

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*