Quinze nouveaux moniteurs et monitrice pour la CASIM France en 2024

Dans les différentes CASIM Départementales, les mois de mars et avril sont plus particulièrement consacrés (en plus des habituels Cours de Perfectionnement Moto et roulages en groupe) à la formation des futurs encadrants.

En réalité, cette formation commence bien en amont avec les Visas pour la vie, poursuivis de séances d’initiation permettant aux titulaires du VISA 2 d’évoluer en tant qu’aides-moniteurs, et de passer l’examen du CAMABC (Certificat d’Aptitude Bénévoles-Animateur Bénévole de la CASIM) donnant le diplôme du même nom.

L’examen comporte 5 épreuves sur 3 thèmes :

  • Une épreuve théorique de question de culture générale sur la moto et la sécurité,
  • Une épreuve de pédagogie théorique ou le candidat doit dérouler un cours pendant une petite demi-heure devant 3 stagiaires néophytes,
  • Une épreuve de pédagogie pratique pour faire progresser un ou une stagiaire sur sa moto,
  • Deux épreuves de « maîtrise personnelle » à allure lente et normale.

Le CAMABC s’est cette année déroulé fin avril sur 3 centres, en Ile-de-France, en Loire-Atlantique pour les CASIM Bretonnes et en Dordogne, avec un total de 18 candidats et candidates, une organisation nombreuse, des examinateurs et examinatrices extérieurs et bien sur des « cobayes » stagiaires.

La grande famille des moniteurs et monitrices CASIM accueille donc cette année dans ses rangs :

11 candidats débouts devant le Camion CASIM, dont 8 montrent leur nouveau diplome
Les candidats Bretons (au sens large)

Philippe (C22), Frédérique (C44), Francis (C22), Dominique (C22), Sébastien (C22), David (C44), Corentin (C44) et Franck (C44)

Les 4 lauréats Franciliens, avec leur diplomes
Les lauréats Franciliens

Steve (C78), Cédric (C78), Nicolas (C77) et Nicolas (C77)

Et pour la CASIM 24 : Gilles, Stéphane et Philippe

Félicitation à tous et à toutes, et en particulier a celles et ceux n’ayant pas pu démontrer ce jour là le niveau requis, mais qui recommenceront surement l’an prochain.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*