Qui que vous soyez, quelle que soit votre région, si vous désirez nous aider en devenant l’un de nos Partenaires, rien de plus simple…

Déjà en visitant notre site, vous avez découvert de nombreux renseignements, en particulier, nos objectifs et notre unique but :

« La Prévention des accidents et la Sécurité des Motards et autres conducteurs de motocycles, par l’information, l’éducation (routière) et tous les moyens légaux actuels et futurs ».

Charte de partenariat avec la CASIM :

Procédures de mise en place :

  1. Méthode à suivre pour devenir Partenaire de la CASIM.
  2. Développement et suivi de notre réseau de Partenaires.
  3. Présentation détaillée de notre Charte.

1 – Méthode à suivre pour devenir Partenaires de la CASIM

Pour mieux comprendre nos engagements, vous pouvez prendre connaissance de notre Charte de partenariat et si vous jugez que notre action vaut la peine de vous y intéresser, plusieurs possibilités s’offrent à vous pour soutenir notre action :

  • a) Nous aider physiquement ;
  • b) Nous aider financièrement ;
  • c) Nombreuses autres possibilités.

a) Nous aider physiquement

La participation à l’encadrement en qualité de Moniteur de nos Cours de Perfectionnement Moto (CPM) « Visa pour la Vie » n’est possible que pour les Membres actifs de la CASIM, titulaires du diplôme CAMABC, de diplômes équivalents (Moto d’or de la Prévention Routière…) ou de diplômes supérieurs (Moniteurs de Moto-école (BEPECASER), de Formateurs (BAFM), sans oublier nos Amis Motocyclistes de la Police et de la Gendarmerie).

Nos Partenaires ont la possibilité de participer à l’encadrement d’actions communes spécifiques, sous réserve que la CASIM communique à sa compagnie d’assurances, en plus de ses CPM, toutes les autres activités motocyclistes, axées sur la Sécurité routière, comportant des exercices pratiques, organisés en partenariat avec d’autres organismes ou d’associations, moto-clubs etc..

Pour ce faire, il sera nécessaire de connaître les coordonnées des volontaires désirant participer en partenariat avec la CASIM, à l’encadrement d’actions communes (Rallyes, randonnées, mini-raids, balades etc.).

b) Nous aider financièrement.

Dans cette hypothèse, nous devrons mettre en place et signer conjointement avec l’organisme public ou privé concerné, une Convention de Partenariat en vue de notifier nos engagements réciproques, à savoir : Respect des objectifs communs, bilans périodiques moraux et financiers etc..
Si vous désirez en savoir plus, prenez connaissance de notre Maillon du Web No 4
(spécial Convention de partenariat signée le 9/12/08, avec la Fondation Norauto).

c) Nombreuses autres possibilités

Toutes les Personnes physiques ou morales, souhaitant nous aider, autrement que dans les deux cas précédents, seront les bienvenues.

Aucune formalité particulière ne leur sera demandée.

Par exemple, dans le cadre de l’information, elles pourront télécharger et afficher le visuel  » Relais CASIM « , en vue d’inviter leurs clients et Amis à faire connaissance avec la CASIM, en visitant le site de la CASIM-France.

Toutefois, nous serions enchantés, si les personnes concernées acceptaient de se faire connaître, de les ajouter à notre liste de partenaires figurant sur le site web de la CASIM-France (consultable par tous les internautes), de manière à les remercier et ce, à titre gratuit. La même démarche sera faite sur le site web de l’association départementale de la CASIM, si celle-ci existe dans leur secteur, ou au fur et à mesure de leur création.

2 – Développement et suivi de notre réseau de Partenaires.

A ce stade, notre Partenaire pourra, s’il le souhaite :

Télécharger  » Le MAILLON du Web  » Bulletin d’information et de liaison des Adhérents et Partenaires de la CASIM.
Nous aider à informer ses amis, clients, élèves… sur l’existence de notre chaîne d’amitié…
Participer au développement de la CASIM (création d’une nouvelle Association dans son département).

3 – Présentation détaillée de notre Charte.

Depuis le 3/05/1981, la CASIM s’est engagée dans la lutte contre l’insécurité routière des motards.

A ce titre, elle se doit de s’entourer de toutes les bonnes volontés, en particulier de personnes compétentes susceptibles de la conseiller ou de l’aider dans la mission qu’elle s’est fixée.

Pour ce faire, elle a créé, lors de son assemblée générale du 2 Avril 2005, dans le cadre des statuts de la Fédération Nationale et de ceux communs aux associations départementales, une catégorie spéciale intitulée : Membres « Partenaires ».

Voici un extrait de l’article 9d des statuts de la CASIM-France (*)

– sont Membres Partenaires de la Fédération Nationale CASIM-FRANCE, les personnes physiques ou morales, et tous les organismes publics ou privés qui reconnaissent à la CASIM le droit d’exister, qui partagent ses objectifs et qui ont le libre choix de soutenir la CASIM, moralement, matériellement, physiquement ou financièrement, dans le cadre de ses activités spécifiques au niveau national, étant précisé que ces activités ne doivent en aucun cas se substituer à celles organisées et gérées par une association départementale existante ou à naître.

(*) même définition figurant dans l’article 9d des Statuts communs des Associations départementales.

Notre CHARTE, véritable contrat moral, est l’engagement réciproque, conclu entre la CASIM et ses Partenaires, d’œuvrer ensemble, dans le cadre de la SÉCURITÉ ROUTIÈRE.

Engagements de la CASIM vis à vis de ses Partenaires :

Coopérer en toute loyauté et amitié en respectant l’identité de chacun.
Ne jamais s’immiscer dans les actions que ses Partenaires pourraient engager, sauf sur leur demande expresse.
Permettre à ses Partenaires, d’utiliser le LABEL « CASIM », dans le cadre de leurs actions communes.
Savoir respecter la confidentialité, lors du traitement des dossiers relatifs à l’étude d’actions communes, ainsi que pour les documents internes, confiés à ses moniteurs ou directives données à son encadrement, dans le cadre des cours et des examens Visas, CAMABC, etc.

Agir en toute transparence en ce qui concerne sa gestion financière.
Prendre ses responsabilités en toutes circonstances, en tenant compte des conseils de ses Partenaires.
Savoir allier souplesse et rigueur dans l’organisation de ses activités.

Devenir Partenaires de la CASIM, c’est faire un petit bout de chemin ensemble, ponctuellement, en permanence, en tout ou partie des engagements suivants :

  • Lui reconnaître le droit d’exister dans le cadre de la « Prévention et de la Sécurité Routière ».
  • Partager son but essentiellement et uniquement dirigé vers l’amélioration de la Sécurité Routière à moto.
  • Devenir Relais  » CASIM  » , en lui apportant son soutien dans le cadre de la communication
    • (C.R.I.J. ou C.I.J – Centres d’information Jeunesse, Presse parlée ou écrite, Professionnels de la moto…)
    • Informer son entourage de l’existence de la CASIM (Elèves, Clients, Parents, Enseignants de l’Education Nationale, Lecteurs, Auditeurs et toutes Personnes susceptibles d’être intéressées par les activités de la CASIM).
  • Se mobiliser à ses côtés en qualité de Conseillers, dans les domaines spécifiques de la Sécurité Routière, mais aussi dans ceux particuliers, tels que juridiques, fiscaux, financiers, médiatiques, pédagogiques, assurances…
  • L’aider physiquement en fonction de ses possibilités professionnelles (compétences, motivations, disponibilités…)
    • Inspecteurs du permis-moto, Formateurs de Moniteurs-Moto, Enseignants de la conduite Moto, Gendarmes ou Policiers, Pompiers, Secouristes, Motocistes, sans oublier les Messieurs-moto de la DDE, ainsi que les anciens professionnels qui désireraient mettre leurs connaissances, dans le cadre de la Sécurité Routière, aux côtés de la CASIM.
    • (Suivi pédagogique, Membres du jury des examens (« Visa pour la vie », CAMABC…), encadrement des cours en qualité de Moniteur (Opérations Passeport-moto+ : Visa Jeunes, Visa moto 125B+, Visa pour la vie,…).
  • Lui apporter (le cas échéant) une aide matérielle (Prêt, transport ou réparation de motos, mise à disposition de matériels pédagogiques nécessaires aux cours théoriques ou pratiques, autorisation d’utilisation de locaux, d’évolution sur des zones en circuit fermé telles que parkings, plateaux réservés aux examens du permis de conduire,, circuits de vitesse, zone verte ou tout-terrain…)
  • La soutenir financièrement (facultatif)
  • Subventions de l’Etat, des Régions, des Départements, des Communes, de Compagnies d’assurances, de Personnes morales ou physiques…

Exemples :

  • Plans Départementaux d’Actions de Sécurité Routière (PDASR), Opérations « Label-vie » ou toutes actions légales actuelles et futures – Soutien ou don, dans le cadre d’actions humanitaires (Téléthon, Dons d’organes…)
  • Réductions sur les Assurances en fonction du niveau de perfectionnement. (Exemple de barème: -5, -10 et -15%)

NOS ACTIONS :

Aperçu de nos différents stages de perfectionnement, regroupés sous l’appellation « Visa » de notre opération « Passeport moto + de la CASIM  » :

  • « Visa Jeunes » (*)

Stages de perfectionnement, organisés dans le cadre d’un Maillon-Club de la CASIM, destinés aux conducteurs novices d’un engin à 2 roues inférieur ou égal à 50cc, titulaires du BSR, pouvant déboucher sur un diplôme, notifiant son adhésion et son engagement à la Sécurité Routière.

  • « Visa moto 125B+ » (*)

Stages de perfectionnement, concernant les titulaires d’un permis B depuis + de 2 ans et en particulier, de la nouvelle attestation officielle autorisant la conduite d’une moto de 125cc pour les Titulaires d’un permis B depuis le 1/01/2007.

  • « Visa pour la vie »

Cours de perfectionnement réservés aux Motards titulaires d’un permis moto.
Visa pour la vie 1ère. année (Passage en 2ème année après obtention du Visa 1)
Visa pour la vie 2ème. année (obtention de l’examen Visa 2 = possibilité de devenir Aide-Moniteur CASIM)
Aide Moniteur en 3ème année avec possibilité de se présenter à l’examen de Moniteur « CAMABC (Certificat d’Aptitude de Moniteur-Animateur Bénévole de la CASIM).
Moniteur : Chargé de l’encadrement de toutes les activités de la CASIM (Prévention-Sécurité-Détente-Loisirs).

(*) Ces stages « Visa Jeunes » et « Visa moto 125B+ » ne peuvent être organisés par nos Associations, qu’en fonction d’un nombre minimum de stagiaires et de la disponibilité de ses Moniteurs.